Ce soir j'ai reçu un message de Thomas, que je ne connais pas,  qui me demandait quel avait été mon parcours... J'ai pensé que ma réponse pourrait intéresser d'autres personnes :-)
C'était il y a 15 ans, depuis tout a bien changé mais le plus important c'est d'être passionné et de dire qu'on existe ! (merci Sandra pour cette p'te phrase qui m'aide toujours).

"Avant de sortir des Arts déco un copain m'avait donné 2 bons conseils :
1 - se faire ses contacts avant la sortie de l'école.
2 - il me donnait 6 mois pour "trouver" un agent et mettre la gomme !
Après l'énergie s'épuise... disait-il !

Bref j'ai commencé à travailler en 4 ème année, j'ai également fait un stage chez Alain Duverne (guignols de l'info) avant mon diplôme.
Et dès ma sortie (c'était vital car j'avais besoin de gagner ma vie) j'ai fait le tour des agences de pub à Strasbourg avec mon book, cela m'a permis d'avoir quelques boulots en attendant de trouver un agent d'illustrateur.
J'avais 3 noms d'agent sur Paris et l'enjeu était d'entrer dans l'équipe de l'un deux le plus vite possible :
- Peter qui a disparu
- Virginie qui existe toujours, tu y trouveras des anciens de Strasbourg
- et Illustrissimo chez qui je suis restée jusqu'en 2007. Depuis je n'ai plus de travail dans la pub et d'un commun accord on a décidé d'arrêter, je reste en lien au cas où !

Parallèlement j'ai toujours travaillé pour la presse jeunesse notamment chez Milan Presse (Toboggan et Julie).

Mes 2 jeunes enfants, le monde de la pub qui a changé : le volume est, pour moi, devenu compliqué (...)

Je me relance dans le dessin après 15 ans de volume exclusif !
Je garde une petite BD mensuelle en volume dans la revue Toboggan (Milan Presse) ainsi que quelques beaux boulots pour des affiches culturelles (grâce à Polo Graphiste Strasbourg), et je découvre la maniabilité et l'interactivité du dessin "assisté" par ordinateur !

En conclusion, le volume c'est une belle passion, la pub un domaine qui me convenait car il y a un cahier des charges très précis et des délais cours . Un bon agent c'est une bonne chose surtout lorsque l'on ne sait pas se vendre et que l'on veut travailler dans la pub à un niveau national (c'est le système qui est comme ça itou des agences immobilières !).

Pour le côté technique, je déteste les empruntes digitales et je me suis toujours efforcée de bien lisser ma fimo, au doigt : ça prend du temps et mieux vaut éviter les coins trop poussiéreux ! "

J'en profite pour vous montrer une photo de Christian : une de nos belles affiches dans les rues de Strasbourg (Graphiste : Polo, Illustratrice : Audrey Gessat, Photo : Christian Creutz).
IMG_3605